Maigrir sans régime Mentalement

Maigrir sans régime doit être traité comme un effet secondaire du stress.

Maigrir sans régime Nous savons que l’envie de fumer créer une accoutumance à la nicotine qui vient déclencher une diffusion d’endorphine dans notre sang. Cette action/réaction entraîne une dépendance morbide qui peut et doit être combattue par une remise à niveau de notre capacité de gestion du stress créant ce comportement.

Le stress vient engendrer une anxiété permanente qui se transforme en difficulté totale de vivre normalement.

Le surpoids est généré par les mêmes phénomènes de sensibilité au stress puis par l’installation profonde d’un mal vivre permanent. Notre « image de soi » se dégrade de plus en plus et l’équilibre qui normalement gère notre physiologie et notre appétit, devient défaillant. Un profond sentiment de manque d’amour, de considération et de rapport humain « soigné » et de qualité, nous détruisent.

Notre « image de soi » dans ce cas peut être encore plus expéditive. Notre comportement se calque totalement sur elle, le dénie et l’excès du refus de celle-ci peut engendrer l’anorexie qui est une forme opposée à la boulimie ayant la même cause.

C’est le début de l’accélération de votre « auto-traitement » et de votre réussite et de votre amaigrissement sans faire de régime.

Nous avons là sans doute une démonstration flagrante de la portée de la puissance de notre inconscient quand probablement, l’un des hémisphères prend le contrôle sur l’autre. En effet, ces deux comportements issus de la même cause, prennent deux chemins totalement opposés en nature pour atteindre le même but.

Tout comme le fumeur se jette sur une cigarette pour compenser son malaise et sa frustration, la personne en surpoids prend l’habitude de se jeter sur l’alimentation. Ce réconfort immédiat agit exactement comme la nicotine du fumeur.

À l’opposé, l’anorexie est une forme aigüe du malentendu dont nous avons déjà parlé et qui prend là une forme ultime équivalente au suicide.

Le tabac et la nicotine nous inondent d’endorphines, le chocolat par exemple, nous inonde également d’endorphines immédiatement puis se décompose en graisse. La nourriture nous replonge dans notre petite enfance ou l’image de la mère est directement associée à la sensation de bien-être et de réconfort. Le vécu de l’inconscient nous dicte encore un comportement alors désuet et néfaste dans ce cas.

Here is a collection of places you can buy bitcoin online right now.